Art & Culture

Incendie-Patrimoine. Mosquée de Taroudant, SM le Roi Mohamed VI financera sa reconstruction. Mohamed VI a décidé, hier mardi, de financer avec ses fonds personnels la reconstruction de la mosquée de Taroudant dont une grande partie fut détruite par un incendie, communique la MAP. Suite aux résultats préliminaires de l’expertise effectuée au lendemain du sinistre, il en ressort entre autres, un besoin de consolider les fondations pour préserver la sécurité à l’intérieur de la mosquée et ses alentours, de combler le vide résultant de la fermeture provisoire de la mosquée, une réalisation faite dans le respect total de l’architecture initiale et n’excédant pas les 24 mois. L’édifice religieux, construit au XVIe siècle sous dynastie saâdienne, avait été ravagé en grande partie par un gigantesque incendie déclenché par un court- circuit, le 7 mai dernier. Vidéo disponible sur la page Facebook Le 2 Minutes. (MAP)

Musique. Gros carton pour le rappeur La Fouine aux Trace TV Awards. Trace TV a récompensé, lors d’une cérémonie organisée pour la première fois sur la scène parisienne du Trianon, les artistes les plus diffusés par la chaîne musicale avec les Trace TV Awards. Le chanteur d’origine marocaine La Fouine a été primé à trois reprises, élu pour son meilleur album « Drôle de parcours » sorti cette année, meilleur artiste masculin et meilleure collaboration de l'année avec Zaho pour le titre « Ma meilleure ». Autre information concernant le rappeur La Fouine, il est le nouveau juré du télé-crochet PopStars diffusé sur D8, selon le quotidien gratuit Metro. Il sera aux côtés d’Alexia Laroche-Joubert, Philippe Gandillon et Mareva Galanter, l’ex miss France. A ce sujet, il a déclaré : "Pour moi, une popstar n'a pas spécialement la plus belle voix. Je vais être cash, il faut être le meilleur, il faut se battre. Pour moi, la popstar quand elle chante, tu fermes ta gueule et t'écoutes". Vidéo disponible sur la page Facebook Le 2 Minutes.

Festival de Cannes. "C'est eux les chiens!" du marocain Hicham Lasri sélectionné au concours de l'ACID. Le cinéma marocain, au rendez-vous depuis deux ans au festival international du cinéma de Cannes, s'absente cette année de la compétition officielle qui s'ouvre mercredi, mais sera présent dans une autre section, celle de la sélection de l'Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID) avec le film "C'est eux les chiens!" de Hicham Lasri. L'ACID, une association de cinéastes qui soutient la diffusion en salles de films indépendants sans distributeurs, a prévu de projeter le 19 mai le long métrage marocain, en première mondiale, parmi sa sélection durant le Festival de Cannes en vue d'en faire la promotion auprès des distributeurs et des programmateurs de salles de cinéma. Après "Les chevaux de Dieu" de Nabil Ayouch, sélectionné l'année dernière dans la section "Un certain Regard" de la compétition officielle, le dernier opus de Hicham Lasri, produit par le même Ayouch (Ali n' Films), est en lice avec huit autres films français et étrangers. "En allant à Cannes, c'est une nouvelle aventure qui s'ajoute au parcours brillant du jeune réalisateur marocain, considéré comme un des cinéastes incontournables de la nouvelle génération", indique-t-on auprès de la société de production qui avait produit les premiers courts métrages de Hicham Lasri, avant de l'accompagner dans le long métrage au sein de sa "Film Industry" où il a réalisé trois films ("L'os de fer", "Le peuple de l'horloge" et "TiphinaR"). Dans "C'est eux les chiens", Lasri raconte l'histoire de Majhoul, emprisonné après les émeutes de 1981 au Maroc avant d'être libéré en 2011, soit 30 ans plus tard, en plein Printemps arabe. Majhoul, dont le rô le est campé par l'acteur Hassan Badida, doit apprendre à trouver sa place dans ce nouveau monde qui lui est inconnu, tout en faisant une recherche sur son passé.

Enseignement. 360 candidats sélectionnés pour enseigner l’Arabe et la culture marocaine en Europe. Quelque 360 candidats ont été retenus pour passer les épreuves écrites des concours de sélection des professeurs d'enseignement arabe et culture marocaine en faveur des enfants de la communauté marocaine installée en Europe, révèle la MAP. Ces épreuves, qui se dérouleront le 18 mai prochain au collège Ibn Khaldoun de Rabat, ont fait l’objet de 376 demandes de candidatures à travers les différentes académies régionales. Le ministère de l’Education a précisé dans un communiqué que seize des dossiers déposés n’ont pas rempli les conditions requises conformément à la correspondance ministérielle n 2126-3 du 24 avril 2013. (MAP)