Sport

Football. Mourinho tacle durement Cristiano Ronaldo. À peine parti et déjà, la langue se délie. Nommé entraîneur de Chelsea lundi, José Mourinho a accepté de faire un bilan de son expérience contrastée et compliquée au Real Madrid pendant trois saisons lors de l'émission Punto Pelotade la chaîne Intereconomia. Si The Special One a reconnu avoir ‘fait des erreurs’, sans pour autant être rongé par les regrets, car ‘cela fait partie du jeu’, il en a également profité pour régler ses comptes avec ses anciens joueurs. Et ce sont ses compatriotes qui en prennent pour leur grade. En premier lieu, le plus illustre d'entre eux, Cristiano Ronaldo. ‘J'ai eu un seul problème avec lui, très simple, très basique, quand je lui ai fait une critique d'un point de vue purement tactique, pour essayer de l'aider à améliorer un aspect de son jeu qu'il pouvait à mon avis améliorer, et il ne l'a pas bien pris,a déclaré le technicien portugais. Peut-être parce qu'il croit sûrement tout savoir et que l'entraîneur ne peut pas l'aider à progresser encore’. Une relation tumultueuse qui n'empêche pas Mourinho de reconnaître l'immense talent de son ancien poulain. Tout en se félicitant d'y être pour beaucoup dans l'explosion de ses statistiques en Espagne avec 201 buts en 199 matches : ‘Il a fait avec moi trois saisons fantastiques. Je ne sais pas si ce sont les meilleures de sa carrière, mais nous avions trouvé pour lui un dispositif tactique fantastique pour qu'il exprime tout son potentiel et le convertisse en buts et records’. Le Ballon d'Or 2008 n'est pas le seul Madrilène à être dans le viseur de ‘Mou’. Le néo-entraîneur de Chelsea n'a que peu apprécié que Pepe soutienne publiquement Iker Casillas, relégué sur le banc depuis la mi-janvier. Et il l'a fait savoir ! Mourinho n'a pas hésité à parler d'ingratitude à son égard, en indiquant s'être battu pour lui alors que Pepe a eu plusieurs fois ‘plus d'un pied loin de Madrid’. Enfin, concernant son choix de le reléguer sur le banc en fin de saison, Mourinho se montre très clair et offensif : ‘Un jeunot de 10, 12 ou 13 ans de moins que lui a commencé à jouer, mais ce jeunot l'a mérité et je pense que lui (Pepe) n'a pas bien assimilé ni accepté cette situation’, a-t-il admis en faisant référence à Raphaël Varane.

Mercato. Belhanda courtisé par 5 clubs dont le Milan AC et l’Inter, Assaidi en prêt à Lisbonne. Malgré une saison décevante, Younès Belhanda a toujours la côte. Le milieu de terrain franco-marocain, sociétaire de Montpellier, est dans le viseur de cinq clubs et non les moindres. Selon son président Louis Nicollin , il s’agit du Milan AC, l’Inter Milan, l’Atlético Madrid, Galatasaray et Aston Villa. ‘C’est au joueur de choisir désormais parce qu’on est presque d’accord avec les clubs. Il va partir pour 14-15 millions d’euros’, a fait savoir le président montpelliérain, dans une interview accordée au 10 Sport. ‘Il a l’autorisation de se mettre d’accord avec qui il veut maintenant’, a-t-il ajouté. Ce dernier s’est exprimé à ce sujet dans un premier temps et a évoqué par la suite l’intérêt du club anglais. ‘Je suis conscient qu'il y a cinq clubs qui ont un intérêt sérieux pour moi. Le président m'a dit combien je coûterais pour l’équipe qui souhaite s'attacher mes services’ a déclaré le natif d’Avignon à Sky Sports. Pour clore cet entretien, il a évoqué la Premier League et Aston Villa : ‘J'ai dit à tout le monde que l'Angleterre sera mon premier choix. Aston Villa est un grand club avec une grande histoire qui joue dans le meilleur Championnat du monde, nous allons voir ce qui va se passer’ a-t-il conclu. En cas de transfert chez les Villans, il retrouvera Karim El Ahmadi, qui a rejoint le club l’été dernier en provenance du Feyenoord Rotterdam. Selon RTP, Oussama Assaidi pourrait lui, faire prochainement l’objet d’un prêt. En effet, le Sporting Portugal souhaiterait obtenir le prêt de l’ailier si jamais Tiago Llori rejoignait les Reds. Cela permettrait au Marocain de trouver du temps de jeu et aux Verts et Blancs d’accueillir un renfort. Sujet à de nombreux soucis financiers, le club portugais devra vendre plusieurs éléments offensifs pour équilibrer ses comptes. Cette saison, le natif de Beni Boughafar n’a pris part qu’à dix rencontres toutes compétitions confondues.

Football. La FRMF tranche en faveur du WAC dans l'affaire Benito Floro. Le Wydad de Casablanca, qui avait déposé une requête, concernant les absences non justifiées de l’entraîneur espagnol et son adjoint durant leurs missions au sein du club, auprès de la fédération, a communiqué la décision rendue par la commission des litiges à ce sujet. Ainsi en guise d’indemnité, Benito Floro devra verser au club la somme de 350.000 euros, alors que son compatriote et adjoint Albes Ruben devra verser 22.500 euros. Voici d’ailleurs la décision de la commission des litiges de la FRMF telle qu’elle a été publiée par le site officiel du WAC : « Vu la réglementation de la FIFA et de la FRMF, Vu le code du travail (Loi 65-99), la commission statuant en premier ressort : - ordonne à l’entraîneur FLORO SANZ BENITO de verser au club WAC une indemnité pour rupture du contrat d'un montant de 350 000 euros convertibles en dirhams, représentant le restant du contrat, et ce, conformément au code de travail dans son article 33 alinéa 3.- ordonne à l’entraîneur adjoint ALBES YANES RUBEN de verser au club WAC une indemnité pour rupture du contrat d'un montant de 22 500 euros convertibles en dirhams, représentant le restant du contrat, et ce, conformément au code de travail dans son article 33 alinéa 3. Ces indemnités sont calculées comme suit : les salaires de 10 mois allant de septembre 2012 jusqu'au juin 2013 ; avec effet immédiat si la décision n'a pas fait l'objet d'appel. Autrement l’entraîneur est tenu de s'en acquitter dans un délai de 30 jours à dater de la notification de la présente décision. » a publié le Wydad de Casablanca sur son site officiel.

Match Maroc-Gambie. L’équipe nationale est au complet. L’équipe nationale continue de se préparer Marrakech. Les séances se suivent depuis lundi et les joueurs sélectionnés par Rachid Taoussi sont au complet. Hier matin encore, les joueurs ont eu droit à un training. Ce mercredi était la journée la plus chargée puisque d’autres exercices étaient aussi prévus le soir. Maintenant que les Lions de l’Atlas sont au complet, les choses sérieuses ont donc commencé. Younes Blehanda a été laissé au repos en raison de son arrivée tardive avant hier. Autre absent, Abdelhamid El Kaoutari dont la blessure nécessitera minimum 10 jours de repos. Du coup, il ne sera pas opérationnel pour le match Maroc -Tanzanie prévue ce samedi et entrant dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014. El Kaoutari a de ce fait été remplacé dès avant hier par Alharbi El Jadeyaoui sociétaire du SCO Angers. Le sélectionneur national a axé la majorité de son travail sur des exercices de ballons suivis d’une opposition tactique après avoir scindé les joueurs en 2 groupes. À noter qu'aujourd'hui, les joueurs auront droit à une nouvelle séance. Elle se déroulera juste après la conférence de presse que tiendra Rachid Taoussi.